Arabes

ÔĽŅ
Arabes

Arabes
peuple dont la langue est l'arabe.
‚ÄĒ Le lien linguistique unit fortement le peuple arabe (env. 185 millions d'individus), form√© de populations anthropologiquement diff√©rentes, qui occupent une vaste zone, de l'Irak au Maroc, englobant quelques minorit√©s musulmanes non arabophones telles que Kurdes et Berb√®res. V. arabe (Ligue). L'origine des Arabes reste obscure. √† partir du XIIIe s. av. J.-C., ils furent m√™l√©s √† l'histoire des pays du Croissant fertile. Au IIe mill√©naire, des √©l√©ments rest√©s nomades auraient effectu√© une importante migration vers l'int√©rieur de la p√©ninsule Arabique, o√Ļ, au cours des si√®cles, se form√®rent deux royaumes: sab√©en au sud, nabat√©en au nord. Chaque groupe avait ses dieux et ses pierres sacr√©es (b√©tyles); cependant, bien avant Muhammad (Mahomet), √©mergeait la notion d'un dieu sup√©rieur cr√©ateur: Allah. Muhammad commen√ßa la pr√©dication de l'islam vers 610; il dut √©migrer √† Yathrib en 622 (d√©but de l'√®re h√©girienne). La ville prit alors le nom de "ville du Proph√®te" (Madina el Nabi: M√©dine) et devint la capitale de l'√©tat th√©ocratique que Muhammad organisa en rassemblant les tribus, qui se ralli√®rent toutes apr√®s la prise de La Mecque en 630. D√®s lors, l'unification de la p√©ninsule Arabique √©tait presque r√©alis√©e. Le calife Abu Bakr (632-634), successeur du Proph√®te, la compl√©ta par les conqu√™tes de l'Oman, de Bahre√Įn, du Y√©men et de l'Hadramaout; puis commen√ßa, hors d'Arabie, la conqu√™te poursuivie par les califes Umar (634-644) et Uthman (644-656) et par la dynastie des Umayyades (Omeyyades). L'expansion, arr√™t√©e devant Constantinople en 717, avait en quelques d√©cennies port√© les limites du monde musulman de l'Indus √† l'Espagne, annexant tour √† tour la Syrie, la M√©sopotamie, la Perse, l'√©gypte, l'Afrique du Nord, l'Espagne, l'Arm√©nie, le Caucase, le Sind. Ce "miracle arabe" r√©alisa un brassage des civilisations et des cultures, v√©hicula vers l'Occident les connaissances scientifiques et techniques de l'Orient, donna un essor consid√©rable aux √©changes commerciaux et suscita la cr√©ation de grandes villes nouvelles. Aux Umayyades succ√©d√®rent les Abbassides (750), qui transf√©r√®rent de Damas √† Bagdad le si√®ge du califat (762). C'est l'apog√©e de la civilisation d'expression arabe, synth√®se de tous les apports culturels des peuples conquis. Mais, peu √† peu, l'Empire arabe se d√©sagr√©gea (rel√Ęchement des liens avec l'administration centrale de Bagdad et fondation de petits royaumes ind√©pendants). Les pays arabes qui conserv√®rent en commun la langue et la religion entr√®rent sous la domination politique des Turcs, Seldjoukides (XIe-XIVe s.) puis Ottomans jusqu'au XXe s. Le contact avec les pays europ√©ens engendra la Nahda (Renaissance): r√©veil culturel, prise de conscience de l'unit√© du monde arabe. V. arabe (Ligue), ainsi que Mahomet, coran, islam.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ARABES ‚ÄĒ ET, PAR OCCASION, DU LIVRE DE JOB. ¬†¬†¬†¬†Si quelqu un veut conna√ģtre √† fond les antiquit√©s arabes, il est √† pr√©sumer qu il n en sera pas plus instruit que de celles de l Auvergne et du Poitou. Il est pourtant certain que les Arabes √©taient quelque… ‚Ķ   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Arabes ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie). Arabes ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √°rabes ‚ÄĒ I. (antrop√≥nimos) Conviene que se normalice la forma de escribir en espa√Īol el apellido de Ben Bela, aunque todav√≠a ser√° lenta la labor hasta que cuaje esa nueva forma. II. (transcripci√≥n de antrop√≥nimos) En las noticias sobre la agon√≠a y muerte… ‚Ķ   Diccionario espa√Īol de neologismos

  • Arabes Isra√©liens ‚ÄĒ Les Arabes isra√©liens, Isra√©liens arabes, Palestiniens de l int√©rieur ou r√©fugi√©s de l int√©rieur d√©signent les Palestiniens d√©tenteurs de la citoyennet√© isra√©lienne. Les populations juives originaires des pays arabes, parfois d√©sign√©es sous le… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arabes d'Isra√ęl ‚ÄĒ Arabes isra√©liens Les Arabes isra√©liens, Isra√©liens arabes, Palestiniens de l int√©rieur ou r√©fugi√©s de l int√©rieur d√©signent les Palestiniens d√©tenteurs de la citoyennet√© isra√©lienne. Les populations juives originaires des pays arabes, parfois… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arabes israeliens ‚ÄĒ Arabes isra√©liens Les Arabes isra√©liens, Isra√©liens arabes, Palestiniens de l int√©rieur ou r√©fugi√©s de l int√©rieur d√©signent les Palestiniens d√©tenteurs de la citoyennet√© isra√©lienne. Les populations juives originaires des pays arabes, parfois… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arabes d'Iran ‚ÄĒ Arabes iraniens Populations Population totale de 3 000 000 √† 6 000 000 Iran: provinces de Khuzestan, Hormozgan, Bushehr; Fars, Khorasan, Semnan; √Čmirats arabes unis, Bahre√Įn, Qatar, Kowe√Įt ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Ārabes cristianos ‚ÄĒ ŔÖō≥Ŕäō≠ŔäŔąŔÜ ōĻōĪō® ( ŅArab MasiŠł•iyyŇęn ) Poblaci√≥n total 50.000.000 60.000.000 Idioma √Ārabe, ingl√©s, franc√©s, espa√Īol, portugu√©s y otros idiomas europeos. Religi√≥n Iglesia cat√≥lica, Iglesia protestante ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • √Ārabes iran√≠es ‚ÄĒ ōĻōĪō®ōßŔÜ ōßŔäōĪōßŔÜŘĆ [[Archivo: |250px]] ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Arabes Am√©ricains ‚ÄĒ Le mus√©e national des arabes am√©ricain ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.